A l'aller et au retour, arrêt détente et déjeuner libre à
Belo sur Tsiribihina
Ville incontournable sur la piste
Située à 115 km au Nord de Morondava, la petite ville de Belo sur Tsiribihina est à mi chemin des Tsingy.

Cette ville du Menabe est d'une très haute importance pour les rois Sakalava. 
Car c'est le lieu ou se déroule tous les quatre ans entre les mois d'Août et de Septembre l'extraordinaire rite du Fitampoha, le fameux « bain des reliques royales ».
La dernière cérémonie a été célébrée en 2008, il faudra donc être encore un peu patient pour profiter de ce rite exceptionnel qui aura lieu en 2012, 2016,...

Restaurants à Belo sur Tsiribihina
L'hôtel du Menabe
Le restaurant de cet hôtel se trouve dans une grande maison ancienne de l'époque coloniale.
Vous y trouverez une excellente cuisine malgache et française.

Le restaurant Mad Zébu 
Probablement la meilleur table de la ville. A deux pas de l'adresse précédente. Il sert des repas excellents pour Ar 12.000, ce qui rend ce restaurant un très bon plan sur la route. 

Recommandé !
 

A l'aller et au retour, arrêt détente et déjeuner libre à
Belo sur Tsiribihina
Ville incontournable sur la piste
Située à 115 km au Nord de Morondava, la petite ville de Belo sur Tsiribihina est à mi chemin des Tsingy.

Cette ville du Menabe est d'une très haute importance pour les rois Sakalava. 
Car c'est le lieu ou se déroule tous les quatre ans entre les mois d'Août et de Septembre l'extraordinaire rite du Fitampoha, le fameux « bain des reliques royales ».
La dernière cérémonie a été célébrée en 2008, il faudra donc être encore un peu patient pour profiter de ce rite exceptionnel qui aura lieu en 2012, 2016,...

Restaurants à Belo sur Tsiribihina
L'hôtel du Menabe
Le restaurant de cet hôtel se trouve dans une grande maison ancienne de l'époque coloniale.
Vous y trouverez une excellente cuisine malgache et française.

Le restaurant Mad Zébu 
Probablement la meilleur table de la ville. A deux pas de l'adresse précédente. Il sert des repas excellents pour Ar 12.000, ce qui rend ce restaurant un très bon plan sur la route. 

Recommandé !
 
 
Découverte de la région de
Bekopaka
Voir : Tsingy de Bemaraha et Brochure PDF
Quelques Restaurants à Bekopaka
Les hôtels de la place proposent des menus du jour et à la carte, ils seront heureux de vous servir.
Dans le village de Bekopaka, vous trouverez de nombreuses gargotes et épiceries qui pourront faire votre bonheur à des tarifs très avantageux.
 
 
Voyage vers Morondava
A 700 km au sud-ouest d'Antananarivo, en quittant la RN7 à Antsirabe, on arrive dans la ville portuaire de Morondava. Elle est une destination touristique intéressante alliant découverte culturelle et découverte de la biodiversité malgache.
Petit arrêt détente à
Ambatolampy
Ville incontournable sur la RN 7 à 1 heure d'Antananarivo.
La ville d'Ambatolampy se trouve le long de la Route nationale 7, à environ 70 km au sud d'Antananarivo, capitale de Madagascar. Ville d'environ 27.000 habitants, Ambatolampy est un lieu de passage incontournable pour les touristes et tous les autres voyageurs qui partent en direction du Sud de Madagascar. Ambatolampy est une ville typique du pays Merina, sur les Hautes Terres centrales malgaches. Le climat y est assez frais et tempéré, de par sa situation en haute altitude, au pied du massif de l'Ankaratra. La bonne saison pour visiter la ville est la saison sèche, d'avril à octobre. Le temps y est plus frais que dans le reste de l'île, surtout pendant l'hiver austral, entre juin et août. La ville d'Ambatolampy est principalement bâtie le long de la RN 7, sur plusieurs kilomètres. Plusieurs lieux touristiques et historiques sont à visiter. Ambatolampy est notamment connue pour la fabrication artisanale d'outils, d'ustensiles et d'objets d'art en aluminium.
Fonderies artisanales
La principale particularité de la ville d'Ambatolampy est la tradition locale de fonderie d'aluminium. Près d'une centaine de petites et très petites entreprises, parfois familiales, y fabriquent divers objets : des marmites et autres ustensiles de cuisine aux objets d'art. Vous pouvez visiter ces fonderies et leurs ateliers à Ambatolampy et y acheter des bibelots et des objets décoratifs en aluminium. Des ateliers de fabrication d'outils en cuivre ou on bronze s'y trouvent aussi. Les occidentaux seront surpris par la qualité des moulages traditionnels, mais surtout par la dextérité des artisans, qui manipulent les métaux bouillants sans aucune protection corporelle !
 
 
Découverte de la région d'
Antsirabe
Antsirabe, une ville des Hautes Terres centrales de Madagascar située à 169 Km au sud d'Antananarivo, est nichée à 1500 m d'altitude. Antsirabe, station thermale réputée se trouve au beau milieu d'un paysage volcanique.

Antsirabe est une ville où il fait bon vivre, l'air y est pur et le climat est frais tout au long de l'année. Un séjour dans cette région vous projettera dans « le royaume des pousse-pousse ». En effet, ces derniers sont abondants dans la ville et sont appropriés pour se déplacer à travers les grandes avenues bordées de jacarandas. D'ailleurs, les tireurs de pousse-pousse peuvent vous guider à travers la ville pour découvrir les sites intéressants.

La ville est riche en histoire et des vestiges du passé y sont encore visibles. Les européens furent les principaux occupants d'Antsirabe. En 1872, des missionnaires norvégiens s'y installèrent et au cours du XXème siècle, ce fut au tour des colons français. Ces derniers y bâtirent de nombreux édifices: poste, gare, jardins, etc. D'ailleurs, on y ressent une certaine influence de l'époque coloniale à travers l'architecture de quelques résidences et hôtels. Une balade en vélo ou à pied vous permettra d'apprécier la beauté de la ville. Les bâtiments aux tons rouges, bleus, verts ou jaunes s'intègrent à de superbes jardins et paysages.

Un petit parcours de la ville permet d'admirer le travail des artisans locaux. Vous aurez l'occasion de visiter différents ateliers: fabrication de pousse-pousse miniatures, confection d'objets à base de cornes de zébus, tissage à partir de fibres naturelles, ... Vous pourrez ainsi faire plus ample connaissance avec l'art malagasy et ses talentueux artisans.

Les lacs volcaniques de la région constituent des sites touristiques très appréciés, en l'occurrence les lacs Andraikiba et Tritriva. Tous deux renferment des légendes qui font leur mystère. Le site d'Andraikiba que vous pourrez rejoindre en louant un VTT se trouve à 7 Km de la ville. Il est idéal pour se relaxer, le cadre étant apaisant. Tritriva se trouve à environ 12 Km d'Andraikiba. Le lac est spectaculaire par sa forme évoquant la carte de Madagascar et sa couleur assez sombre. Il est niché à 1881m d'altitude et bordé par des parois de roches volcaniques au-dessus desquelles vous pourrez avoir une vue panoramique du site.

Aussi appelée « la ville d'eau », Antsirabe est réputée pour ses nombreuses sources thermales. Littéralement, le nom de la ville veut dire « là où il y a beaucoup de sel » en référence à la présence des minéraux dans les eaux des sources thermales. En effet, on compte sept sources thermales dans la région dont le Ranomafana et le Ranovisy. Ce dernier est un produit phare de la ville en raison de ses vertus thérapeutiques. La ville est ainsi connue comme étant la « Vichy malgache ».

 
 

Quelques Restaurants à

Antsirabe

Restaurant Agapes (Restaurant de l'Arotel)
Dans son ensemble, plutôt fonctionnelle y est servi une cuisine française de renom. Les repas sont préparés avec des produits frais et (pour Madagascar) de produits exotiques, en provenance essentiellement d'Europe. Le chef imaginatif aime les expériences. Le magret de canard fumé servi avec des tranches de papaye est très couru. Les Écrevisses de style malgaches sont également très agréables. Attendez-vous à payer pour un dîner (y compris l'entrée et le désert) autour de 15.000 Ariary par personne.

Restaurant Manambina
En face de la Résidence « d'Antsirabe » sur la route de Tana. 
Tel: + 261 20 44 493 02 
Charme, décorées simplement restaurant avec une grande variété de plats malgaches ou chinois et même végétarien. Le "pirina ritra" (petits poissons d'eau douce) cuit dans le style malgache est exquis.
L'Arche

En face Soafytel 
Le vendredi et le samedi soir, des musiciens malgaches se retrouvent ici pour créer une atmosphère joyeuse. Le tout pour un prix très discrets.

Le Pousse Pousse
Rue Radama, Antsenakely 
Tel: + 261 (0) 32 40 275 26 
Près d'un petit marché, le menu bon marché et les repas de qualité font de cet endroit un restaurant populaire parmi les voyageurs. Fermé le mercredi.
Chez Jenny

Tel: + 261 (0) 33 12 127 78 
Dans un décor à la fois rustique et moderne de la belle Jenny permettra d'accomplir vos désirs gastronomiques avec un sourire. A proximité de l'Hôtel Green Park.

La Tarantela
Rue Marcellon Champagnat
Lot 08 A 210 Antsenalakely
Tel: + 261 20 44 497 21 
Pas un simple restaurant, mais un endroit pour sortir le soir à Antsirabe. Les clients en jouant au billard et aux fléchettes tout en sirotant un mélange de boisson à base de rhum ou pour y déguster un filet de zébu de bon goût avec une sauce au poivre. 

Ouvert tous les jours jusqu'à 1 heure du matin. Pizzas sur place ou à emporter sont également servis.
Le Venise

Derrière la Chambre de commerce 
Tel: + 261 (0) 33 11 411 61 
Ouvert toute la journée de 8 heures à minuit. Attendez-vous à payer environ 10.000 Ariary pour un plat principal. Il offre un personnel attentionné, les plats biens préparés et un excellent rapport qualité-prix.

Restaurant des Thermes (A l'hôtel des Thermes)
Excellent restaurant ou le magret de canard, est excellent, ainsi que le steak de zébu au poivre vert. Environ 13 000 Ariary par personne. La carte du menu est en français et le personnel parle aussi un peu anglais.

 
 
La ville de Miandrivazo
La ville de Miandrivazo est accessible par la route au départ d'Antananarivo, la capitale. Il suffit de suivre la RN 7 d'Antananarivo jusqu'à Antsirabe. La distance entre Antananarivo et Antsirabe est environ de 175 km, puis à Antsirabe, prendre la RN 34 jusqu'à Miandrivazo. Miandrivazo est situé à environ 220 km à l'ouest d'Antsirabe, par une route bien accessible et qui ne pose pas de problème majeur.
Cette ville de taille moyenne est le point de départ pour toutes les excursions sur le fleuve Tsiribihina.
 Visiter
Miandrivazo
La ville la plus chaude de Madagascar
Miandrivazo est une ville et une commune de Madagascar, dans la région du Menabe et dans le district de Miandrivazo. La ville est située dans une zone très encaissée, elle est entourée par le plateau de Bemaraha à l'ouest et la chaîne du Bongolava à l'est. Miandrivazo est réputée être la ville la plus chaude à Madagascar puisque toute l'année, il y fait en moyenne 28°C. Selon une légende, le nom « Miandrivazo » viendrait d'une déclaration du roi Radama 1er pendant une campagne contre le royaume Sakalava. Il avait alors accepté d'épouser la fille du roi Ramitraho et avait annoncé qu'il « y attendrait sa femme », « miandry vazo » en langue malgache.
Descente de la Tsiribihina
L'un des principaux attraits de Miandrivazo est qu'on peut y organiser des excursions ou un voyage sur le fleuve Tsiribihina. Pour descendre le Tsiribihina, il faut être accompagné d'un guide local, pouvant vous conseiller sur tout ce qui est nécessaire au voyage. Vous pourrez en profiter pour vous baigner dans une cascade naturelle et observer différentes espèces animales : chauve souris, lémuriens, caméléons, etc. Les environs de Miandrivazo se prêtent également à la chasse. De la partie haute de la ville, vous pourrez profiter d'une vue panoramique sur la vallée, là où les fleuves Sakeny, Mahajo et Manio rejoignent le Tsiribihina.
Restaurants à Miandrivazo
Les hôtels de la place proposent des menus du jour et à la carte, ils seront heureux de vous servir.
Dans la ville de Miandrivazo, vous trouverez de nombreuses gargotes qui pourront faire votre bonheur à des tarifs très avantageux. A la station de taxis brousses, nombreuses gargotes, goûté y les yaourts, vous m'en direz des nouvelles…
 
 

La descente de la Tsiribihina

Bivouacs en pension complète sur le fleuve Tsiribihina
En route pour l'aventure
Le point de départ idéal pour la descente de la Tsiribihina est la ville de Miandrivazo. Cette bourgade est accessible via une route bitumée à partir d'Antsirabe. Concrètement, Miandrivazo n'est pas situé en bordure de la Tsiribihina mais de l'un de ses affluents, c'est-à-dire la rivière Mahajilo. Deux options s'offrent aux voyageurs qui partent à la découverte de la Tsiribihina, le Chaland à moteur qui est rapide et confortable, mais plus bruyant, ou encore les pirogues traditionnelles, qui avancent à la force des bras. Cette dernière option permet notamment d'observer la faune locale avec une plus grande discrétion. Le nom du fleuve Tsiribihina signifie "là où il ne faut pas nager" puisque ce cours d'eau comptait un nombre important de crocodiles. Ces énormes reptiles sont aujourd'hui plus difficiles à observer et s'éloignent des humains. Votre trajet en chaland vous mènera de Miandrivazo à Belo-sur-Tsiribihina.
Les trésors à découvrir
Tout au long de votre descente de la Tsiribihina, vous verrez plusieurs villages en hauteur des berges, avec des enfants qui jouent sur les étendues de sable blanc, notamment dans les premiers kilomètres où la profondeur est peu importante. Vous rencontrerez également plusieurs chalands qui approvisionnent les villages isolés en produits de première nécessité. En traversant les gorges de la Tsiribihina, vous serez émerveillé par les falaises qui bordent le fleuve, à la manière des Tsingy avec des arêtes coupantes à certains endroits. En poursuivant dans les gorges, vous pourrez admirer la couverture végétale exceptionnelle qui se dévoile de part et d'autre du fleuve. Il n'est pas rare d'apercevoir des lémuriens qui s'aventurent près des rives de la Tsiribihina. Les gorges de Tsiribihina vous offrent également une magnifique piscine naturelle alimentée par une cascade aux eaux limpides, un vrai havre tropical. Les berges de la Tsiribihina abritent également plusieurs espèces de chauve-souris. Vous arriverez au bout de votre voyage à Belo-sur-Tsiribihina, à partir duquel vous pourrez visiter les fameux Tsingy de Bemaraha.
 
 
La ville de Morondava
La ville de Morondava est plutôt assimilée à une ville plantée dans la brousse car les animations et le dynamisme sont concentrés dans la ville elle-même ; ses alentours sont d'un calme incomparable. Elle fait partie du royaume du Menabe qui se caractérise par la mer teintée de rouge. Dans le centre-ville, on prendra plaisir à flâner le long de l'Avenue de l'Indépendance. L'atmosphère y est très agréable et on a l'impression que le temps ralentit. Les activités se font lentement et on peut prendre le temps de s'attarder au marché. Ce dernier présente d'ailleurs de nombreuses œuvres artisanales locales. Une balade au fil des quartiers s'avère intéressante, surtout aux alentours du centre-ville, au beau milieu de la mangrove. Celle-ci fait également la réputation de cette partie de Madagascar qui se transforme en île quand la marée est très forte.
 Visiter
Morondava
Capitale du Menabe, elle est depuis longtemps une place commerciale bien achalandée. Les nombreux produits de la région ; production de cannes à sucre et de mélasses, arachides, pois du cap, maïs, pêche industrielle, produit de la mer et mines de quartz y sont collectés et évacués.

Visite libre de la ville où vous pourrez profitez de votre temps libre pour découvrir Morondava, son marché artisanal, noix de coco, raphia, bois, miel sauvage..., ses plages, son port et la mangrove ou organiser en option une excursion proposée par notre Relais de Morondava situé dans le quartier de Nosy Kely en bord de mer.
 
« Nosy Kely » : c'est la presqu'ile de Nosy Kely dans le quartier touristique de Morondava, situés entre la mangrove et la mer ou se trouve la plus part des hôtels et des restaurants.
Option : A voir avec le Relais de Morondava pour les disponibilités. (Nosy Kely)
Excursion : Mangrove & rencontre.
Balade de 2 heures en bateau-pirogue sécurisé : Départ de l'embarcadère du  Relais par la Mangrove, retour par la Passe jusqu'à Betania, un petit village de pêcheurs face à l'Océan Indien, entre Mangrove et Océan.  Dans la Mangrove l'on observera la vie, le travail et la préparation des filets et bas de lignes, selon des gestes ancestraux. Retour au  Relais  par le fleuve Morondava.
Au départ de notre embarcadère: Min. 2 pax - Max. 10 pax – 10 € / pax.
Transferts : Morondava - Belo sur Mer - Morondava.
En bateau-pirogue polyester sécurisé. (Par regroupement)
A/R de l'embarcadère: Min. 2 jours - Max. 6 pax – 250 € / bateau.
Séjour balnéaire :Belo sur Mer 3J/2N en demi-pensions.
Transferts A/R de notre Relais de Morondava.
A Belo sur Mer, vous serez libre de profiter de vos journées comme bon vous semble. Vous aurez le choix entre partir faire différentes promenades –village des baobabs bouteilles, visite des salines, les chantiers artisanaux de construction de boutres– ou tout simplement plages, baignades, … Et farnientés.
Voir : « Séjour balnéaire à Belo sur Mer ».
 
Autres excursions proposée par le Relais au départ de Morondava :
L'allée des baobabs au couché de soleilLa forêt de Kirindy.
 
 

Quelques Restaurants à

Morondava

La Dolce Vita 
Il est situé dans le centre-ville et sert une cuisine italienne et le poisson principalement.
Mada Bar 
En centre ville, resto-bar servant des petites pizzas, fruits frais, glaces et cocktails.

Le Cabanon 
snack-bar populaire parmi les expatriés, idéal pour le déjeuner. Non loin du Central Hôtel.

Chez Cucu (Nosy Kely) 
Téléphone: 95 52 238 
Restaurant avec un grand jardin. Il est l'un des meilleurs restaurants de Morondava, il a une réputation culinaire de longue date, spécialement en raison de ses excellents fruits de mer. Recommandé !

La Campannina (Nosy Kely) 
Très populaire restaurant servant des spécialités italiennes et françaises sur la route face à la plage. 

Le  Jamaïque (Nosy Kely) 
Directement sur la plage, ambiance conviviale, la bonne nourriture (fruits de mer délicieux) et coco punch incroyable!

Chez Isidore (Nosy Kely) 
Endroit peu coûteux ou plein de gens du pays se retrouvent. Sa spécialité consiste en des steaks de zébu et des frites à la françaises. Si vous êtes fervent de la restauration rapide de l'Ouest, c'est la bonne place !

 
 

Découverte de Morondava
Région & Traditions

Les amoureux de la nature seront gâtés par le détour car Morondava est un lieu riche en flore et en faune. Vous pourrez mieux les admirer dans les forêts d'Andranomena, d'Analabe, de Manamby et de Kirindy. La réserve de Kirindy est la plus célèbre dans la région et se trouve à une cinquantaine de kilomètres au nord de Morondava. Il est également possible de passer la nuit dans cette réserve afin de parcourir le circuit en nocturne. Les sentiers botaniques, sylvicoles et éco touristiques invitent à de longues promenades. La visite de ces forêts incite à l'évasion et elles charmeront les aventuriers toujours à l'affût de découvertes. Il faut toutefois se renseigner pour les visites car certains lieux sont qualifiés de « fady » ou de sacrés : il s'agit de lieux ou l'on procède à des rituels.

La ville est au cœur d'une série d'évènements à laquelle il est possible d'assister. Il est donc judicieux de s'informer sur les manifestations en cours lors du séjour à Morondava si l'on souhaite voir l'une d'elle. On peut citer entre autre « l'asa lolo », une cérémonie qui a lieu lors de la saison sèche, la période de la circoncision qui se déroule de juin à septembre et fait l'objet de grandes festivités ; les cultes du tromba, un culte plutôt proche de celle du vaudou, le « moraingy » ou la lutte malgache, etc. Ces différents évènements et cérémonies offre un spectacle inédit dans la mesure où leur manifestation à Morondava n'a pas d'égale. De plus, il s'agit d'une toute nouvelle expérience à vivre et assister à ces quelques manifestations permet de faire plus ample connaissance avec la culture locale.

D'autres atouts touristiques de la région méritent que l'on s'y attarde. Morondava abrite un peuple aux us et coutumes très particulières qui lui sont propres. Les monuments funéraires royaux font l'objet de curiosité des visiteurs. L'art funéraire Sakalava rend ces tombeaux fascinants. Les fresques et les sculptures érotiques racontant la vie des défunts ornant ses derniers font la particularité de ces sépultures. Elles signifient beaucoup pour les Sakalava car elles symbolisent la procréation et la vie. Toutefois, certains de ces tombeaux ne sont accessibles qu'en pirogue.

Par ailleurs, la région présente un cadre insolite et original de par sa végétation exceptionnelle de baobabs. « L'allée des baobabs » est l'un des plus beaux paysages de Morondava mais aussi de Madagascar. Cette célèbre allée commence à 15 km environ à la sortie de Morondava, sur la route d'Antananarivo. De grands baobabs, en majorité d'une variété unique, l'Andansonia grandidieri, se succèdent et sont rangés des deux côtés du passage. Un safari photo est très intéressant surtout au moment du coucher de soleil car il offre un panorama unique grâce aux reflets rose et bleu qui s'élèvent à l'horizon.

Pour ceux qui seront de séjour à Morondava, Belo-sur-mer, un agréable village de pêcheur à environ 80 Km au sud de Morondava, est un petit coin de paradis pour ceux qui recherchent la tranquillité dans un décor attrayant. Ce site jouit d'une longue plage bordée par des eaux transparentes. Il s'agit d'un véritable aquarium tropical où il est possible de pratiquer la plongée. La surface de la mer offre aussi un plan idéal pour la pratique du kit surf.

Le parc national des Tsingy de Bemaraha est accessible à partir de Morondava; une distance de quelques 200 Km est à parcourir. La principale attraction du parc reste axée sur la découverte de ses Tsingy, classé comme patrimoine mondial par l'UNESCO. Mis à part les Tsingy, le parc est composé de la gorge de la rivière de Manambolo, de forêts, de lacs et de mangroves. Le parc est aussi riche en faune endémique; on peut y noter la présence de 13 espèces de lémurien, 54 espèces de reptile, 15 espèces de chauve souris et bien d'autres.

Les superbes paysages de la ville de Morondava et de ses alentours ne décevront pas ceux qui sont à la recherche d'aventures et de découvertes grâce aux différents sites touristiques accessibles dans cette région. Morondava allie à la fois environnement riche en flore et décor digne du far west par son climat tropical sec, ses paysages de savane et son jardin de baobabs.